Les fêtes au Pays Basque

Les basques sont un peuple qui aime faire la fête, manger, boire, chanter, danser...

Les fêtes les plus importantes sont :

- la Foire aux Pottocks, fin janvier à Espelette

- la Foire au jambon, en avril à Bayonne

- les Journées du chocolat, en juin à Bayonne

- la Fête de la cerise, en juin à Itxassou

- les Fêtes de Bayonne, généralement fin juillet début août

- la Fête du gâteau basque, en septembre ou octobre à Cambo-les-Bains

- la Fête du Piment, le dernier week-end d'octobre à Espelette

et bien d'autres...

 

 

Les Fêtes de Bayonne

Les premières fêtes de Bayonne, qui s’appelaient à l’époque “grandes fêtes d’été”, se sont déroulés en 1932.

 

Elles connurent un succès immédiat. Elles furent lancées par des Bayonnais qui allaient souvent en “cure festive” à Pampelune, qui décidèrent d’importer ce type de fêtes au Pays Basque français et leur donnèrent dès la première année beaucoup d’importance.

 

Les fêtes de Bayonne ont lieu chaque année depuis 1932, à part un bref arrêt pendant la deuxième guerre mondiale, de 1940 à 1946.

 

Quelques activités n’existent plus aujourd’hui : la Verbena qui se déroulait aux Halles et qui permettait aux artisans et aux commerçants de décorer leurs étals avec beaucoup de raffinement, des régates à la voile sur l’Adour, des courses de chevaux attelés à Saint-Esprit, des Comices agricoles sur la Place Saint-André, des représentations lyriques au théâtre, des batailles de confettis dans les rues…

Si les fêtes de Bayonne d’aujourd’hui ressemblent beaucoup à celles du passé, bien des choses ont changé, comme la tenue ou les lieux de fêtes. L'avènement de la tenue "blanc et rouge”, qui a remplacé le bleu de travail, est très important.

Bayonne a acquis au fil des années l’art de “savoir-faire” la fête, au même titre que ses voisins Pampelune (ville jumelée avec Bayonne, dont les fêtes de la San Fermin ont lieu début juillet) ou Dax (dont la féria a lieu en août).

  

 

Le début des années 90 voit l’éclosion du phénomène des associations appelées plus communément “Peña”. De même, les bandas qui animent les rues durant les fêtes de Bayonne propagent une plus grande convivialité. En 1932, il n’y avait que deux Bandas. L’une étant l’Errobiko Erroskilak formée par des jeunes de l’Aviron Bayonnais et l’autre dénommée les Batsarous. Aujourd’hui elles sont plus nombreuses.

 

Autre coutume partie intégrante des fêtes : inviter des personnalités pour jeter, du balcon de la mairie, les fameuses clés de la ville. Celui-ci a été foulé entre autre par : Louis Mariano, Johnny Haliday en 1960, et de nos jours Zazie, Jean-Jacques Goldman(2002), Hélène Ségara, Bernard Lavilliers, Manu Chao, Yannick Noah…

 

Enfin, LE personnage des fêtes, visible sur le balcon pendant toute la durée des fêtes : le Roi Léon, incontournable marionnette qui veille attentivement sur ses ouailles durant toutes les fêtes. On peut assister à son réveil, oh combien difficile, et à son coucher tous les jours, dans une ambiance bon enfant très agréable. Héros d’une bande dessinée de Jean Duverdier, ce personnage est inspiré d’une figure de la vie bayonnaise, Léon Dachary, réputé pour ses frasques.

A tout roi il faut une cour, formée d’autres marionnettes venant chaque année faire le spectacle dans la rue le dernier jour des fêtes de Bayonne pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

 

La vieille ville est fermée à la circulation automobile pendant la durée des fêtes de Bayonne. Il est conseillé de laisser sa voiture garée soit dans les parkings, gratuits mais vite remplis, soit carrément hors de la ville. Des navettes circulent jusqu'à des heures très avancées dans la nuit et des cars permettent de rentrer chez soi dans un certain nombre de villes de la région.

La Fête du Piment

La traditionnelle Fête du piment d'Espelette, qui se tient tout les ans le dernier week-end d'octobre, a lieu dans la jolie commune d'Espelette, à quelques 20 kilomètres au sud-est de Bayonne.

Organisée depuis 1967, cet événement festif très couru au Pays Basque, dont le succès ne se dément pas, attire près de 20.000 participants chaque année, à l'instigation de la Confrérie du Piment d'Espelette.

 

Au programme de cette 44ème Fête du piment d'Espelette (2011) de nombreuses animations dans les rues du villages et le dimanche matin à 10h00 une messe où se déroulera la traditionnelle bénédiction des piments de l'année. Une cérémonie sera ensuite organisée par la Confrérie du Piment d'Espelette afin d'introniser les nouveaux membres.
En savoir plus sur le Piment d'Espelette : Piment d'espelette

Pour plus de renseignements sur cette manifestation, n'hésitez pas à contacter le syndicat d'initiative d'Espelette au 05.59.93.95.02 ou à vous rendre sur le site officiel de l'AOC Piment d'Espelette pimentdespelette.com

La Foire aux Pottocks

Ce type de rassemblement n’existe qu’en Pays Basque (Espelette et Hélette). Il a  lieu en Janvier à Espelette.

Les éleveurs viennent y négocier les petits chevaux, ainsi que des anes ou des chevaux d'autres races, et c’est une occasion unique d’approcher les "pottoks" et de participer à ce moment fort de la vie rurale.

Vous y verrez aussi une exposition avicole, un concours de chevaux lourds (marché couvert) organisé par le syndicat des éleveurs, des stands de produits régionaux...


Bonne humeur et convivialité... autant d'ingrédients qui rythment l'événement pendant ces deux jours où le poney "made in Pays Basque" est roi (source : Le Journal du Pays Basque).

 

 

 

 

 

 

 

Maison LANOKI


PAYS BASQUE